Me voici le 22 mars 2010 exactement 3 ans après la date de consolidation de mon accident de travail.

Ceux qui me suivent peuvent relire mon message du 9 août 2007.

Sur trois ans il s'en est passé des choses.

Le procès des inculpés...résultat on recommence tout car à la lecture des jugements pris par le tribunal on se fiche carrémént des victimes.

Les parties civiles dont je fais partie ont décidé d'aller en appel.

En ce qui concerne ma situation, l'entêtement des responsables est pathétique. A de nombreuses reprises j'ai tenté le dialogue mais en vain. Ce service n'est en définitif là que pour remettre les gens au travail le plus rapidement possible avec peut-être une prime à la clé.

On utilise des protocoles "bidons" pour s'en sortir et PERSONNE pour faire changer cet état de fait. Il y a un proverbe ou adage qui dit qu'il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis. Je conclu, persiste et signe que les responsables de ce service sont donc des...imbéciles.

A bientôt